Périgord Raid Aventure 2012
Le Périgord, terre d'aventure

C'est, comme chaque été, de la graine d'aventuriers que le Périgord Raid Aventure a semé sur un canton de la Dordogne – en l'occurrence pour ce mois d'août 2012, le canton de Salignac-Eyvigues – en organisant la dix-septième édition d'une fantastique chasse au trésor, par monts, par vaux, par grottes et par châteaux, avec pour seul carburant la force vitale et mentale de 250 jeunes venus de toute le France, y compris de La Réunion. Quatre jours d'épreuve en VTT, rollers, canoë, tyrolienne, pont de singe et course à pied, hors des grands axes, à la découverte du pays des bories, ces fameuses cabanes bâties en lauzes qui font tout le charme de cette partie du Périgod noir.
Périgord Raid Aventure 2011
Le Périgord Raid Aventure, un bagage pour la vie

Comme le veut la tradition, le relais fut transmis entre Rémy Terrienne, maire de Ribérac, et Michel Lajugie, maire de Saint-Geniès, lors de l'avant-première du film du Périgord Raid Aventure :« Les Cluzeaux des deux Rivières - Énigme en Ribéracois » réalisé par Sophie Cattoire et produit par FERRASSIE TV, ce mardi 13 décembre 2011 au cinéma Max Linder de Ribérac. La prochaine édition de cette épreuve unique en son genre organisée par la Service des Sports du Conseil Général de la Dordogne se tiendra en effet autour de Saint-Geniès, dans le canton de Salignac-Eyvigues, en août 2012.
Périgord Raid Aventure 2010
Enfin le grand film du raid 2010 à Mussidan !

Après Milhac-de-Nontron, Montignac-Lascaux, Lalinde, Tourtoirac, Neuvic-sur-l'Isle, La Roque-Gageac, Abjat-sur-Bandiat, Cubjac, Rouffiac, Le Bugue et Eymet, traversées de 1999 à 2009, le Périgord Raid Aventure a fait étape en août 2010 à Mussidan. Comme à chaque fois, ce fut la fête du sport et de l'amitié. À noter cette année, des équipes particulièrement bien préparées et un circuit de rêve, du château de Montréal à Issac au musée Voulgre de Mussidan, en passant par Sourzac, Saint-Front-de-Pradoux, Saint-Laurent-des-Hommes et Saint-Médard-de-Mussidan.
BABYSKI TOUR DORDOGNE PÉRIGORD
Le babyski rend la digue dingue donc

120 hectares sous l’eau pour créer un étang à même d’irriguer les champs de la vallée du Dropt, c’est l’ouvrage d’art titanesque accompli par les hommes à la frontière de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, au début des années 90. Depuis le paysage s’enorgueillit du lac de Lescourou, doté d’une digue, d’un pont et, sur sa rive sauvage, d’une réserve naturelle peuplée de hérons. Cette aquatique étendue est dévolue à l’agriculture et non aux loisirs. Pour autant, grâce à l’ouverture d’esprit des élus du Pays de Duras et à la force de persuasion de l’équipe du comité départemental de ski nautique de la Dordogne, le Babyski Tour a investi les berges du lac, côté Soumensac, avec la complicité du maire Bernard Patissou, ce samedi 12 juin sous un ciel radieux.
BABYSKI TOUR
Babyski Tour Dordogne Périgord 2010
Comme des oiseaux sur l'eau


L'amerrissage des hérons, des canards ou des oies sauvages, c'est le ski nautique à l'état pur. C'est à ce plaisir de la glisse que les bénévoles du Babyski Tour convient les enfants de 3 à 10 ans chaque mois de juin depuis trois ans. Avec une astuce pour éviter l'expérience plongeante du martin pêcheur : les skis sont amarrés au bateau et les petits, bien cramponnés à la barre, ont tous la joie de surfer comme des champions. C'est joyeux, c'est gratuit et c'est fait pour toucher tous les enfants de notre belle Dordogne, riche en plans d'eau qui sont autant d'écosystèmes d'exception.

Quand les Sapiens se surpassent dans l'effort, quand le groupe fait corps, alors surviennent d'authentiques épopées.

oc  en