Les silex qui murmuraient à l'oreille des enfants
Les silex qui murmuraient à l'oreille des enfants

Après son avant-première au Pôle international de la Préhistoire dans le cadre de la Fête de la Science puis sa projection dans la Sélection Officielle du Festival du Fim d'Archéologie d'Amiens couverte par nos confrères de France 3 Picardie, le deuxième opus de notre collection de films "pour voir la Préhistoire de l'intérieur" a obtenu cet été le Prix du Meilleur Film pour l'Approche Originale au Festival Objectif Préhistoire du Pech Merle. Il entame à présent une tournée dans les écoles primaires de la vallée de la Vézère, grâce au soutien de la Communauté de Communes Vallée de l'Homme. La première qui eut lieu aux Eyzies le 7 octobre augure d'une belle aventure humaine. De celle qui laisse une empreinte rassurante et structurante pour la vie.
L'art, passeport posthume de l'homme préhistorique
FIERS DES ORIGINES

L'évolution ne se fait pas de façon linéaire, en passant du singe à l'Homme comme on l'a cru un temps, car c'était plus simple intellectuellement. L'évolution est buissonnante, les ramifications innombrables et les modes d'adaptation au milieu ambiant, variables. Pas de ligne droite, pas de hiérarchie, pas de créature suprême, enfin : Nous ! Non, un arbre gigantesque et au bout d'une de ses branches, le genre Homo dont nous sommes les derniers représentants, tous autant que nous sommes sur Terre.
L'art, passeport posthume de l'homme préhistorique
L'art, passeport posthume de l'homme préhistorique

Le chemin fut long pour ne plus lire à la lettre les mythes fondateurs et commencer à inscrire l'histoire des hommes dans une concrête temporalité : leur Préhistoire. Et si ce sont les outils puis les ossements qui démontrèrent progressivement l'existence d'hommes préhistoriques, c'est pour bonne part l'art qui permit son acceptation au milieu du XIXe siècle. À cet égard, l'art mobilier attribué à la période dite magdalénienne, 15000 à 12000 B.P. (Before Present), fut déterminant.
LE DERNIER PAYSAN PRÉHISTORIEN primé au Festival de Nyon (Suisse)
« LE DERNIER PAYSAN PRÉHISTORIEN »
primé au Festival de Nyon (Suisse)


Roi de La Fuste, sa ferme, Seigneur de Bernifal, sa grotte ornée, Gilbert Pémendrant, 77 printemps, a reçu les honneurs du Jury du Festival International du Film d’Archéologie de Nyon, où le film que lui a consacré Sophie Cattoire "Le Dernier Paysan Préhistorien" vient d’être récompensé par le prix du jury matérialisé par un "oscar" taillé de main d’homme dans le granit helvétique, une pure merveille.

Depuis 450 000 ans les hommes vivent en Périgord. Enquête sur nos ancêtres...
Suspense préhistorique garanti.

OC  EN

Musée de l'Homme de Néandertal